Vinaigre des 4 voleurs : la recette

Bonjour à toutes et tous !

A la demande d’une amie, qui m’a parue intéressée 😉 je vais partager avec vous ma recette du Vinaigre des 4 voleurs !

Oh, ce n’est pas moi qui l’ait inventée car elle existe depuis très longtemps !

Figurez vous qu’en ce temps là sévissait la peste, beaucoup de gens en mourraient et 4 voleurs s’en enduisaient tout le corps pour se protéger de la contagion et détrousser … les cadavres !

Oui, pas très moral tout ça, et ces voleurs furent pris et pendus.

Sauf à Marseille  en 1720 où d’autres voleurs tentèrent cette lugubre expérience : mais ils se firent prendre également, eurent la vie sauve et les magistrats affichèrent la recette dans les rues.

Vinaigre des 4 voleurs

Voici donc la recette – trouvée sur le Net – que j’ai préparée pour ma famille et mes ami(e)s :

Dans 1 litre de vinaigre de cidre, faire macérer :

1g de camphre en cristaux

10g d’ail

5g de menthe

6g de thym

10g de cannelle

6 g de sauge

6g de lavande

6g de romarin

6g de clous de girofle

si vous en trouvez :

6g de rue

6g d’absinthe

Je n’ai pas trouvé de camphre, ni de rue, ni d’absinthe, j’ai fait sans et ça marche quand même !

Laissez macérer dix jours au soleil (derrière une fenêtre par exemple) puis filtrer et mettre dans de petites bouteilles  – c’est plus pratique – que vous conserverez au sec et au frais, mais pas au réfrigérateur.

Je m’en sers principalement pour les piqûres d’insectes, guêpes et surtout moustiques : on applique avec un coton ou une gaze : le soulagement est immédiat !

L’été dernier nous en avons fait une grande consommation car chez nous dans le Sud, nous avons été infestés par ces bestioles pas très sympathiques  😦

Mais il y a beaucoup d’autres applications – ainsi que des recettes un peu différentes que vous trouverez facilement sur le Net, et donc, je vous laisse chercher 😉

Merci de continuer à me suivre fidèlement !

Prenez bien soin de vous et des vôtres et à très bientôt 🙂

Marie Christine

 

 

Publicités

8 réflexions sur “Vinaigre des 4 voleurs : la recette

  1. Ahhhh….Une recette que je vais sûrement tester! Et si je remplace 250ml de cidre par de l’alcool à 70° camphré?!? Ça peut le faire non?!? L’absinthe, il me semble bien que c’est interdit à la vente! quand à la rue, je ne sais pas ce que c’est….
    Merci pour cette recette et cette petite leçon d’histoire populaire! J’adore! A bientôt
    Bizzzz

    Aimé par 1 personne

    • Je n’aurais pas pensé à ajouter de l’alcool camphré, mais tu peux toujours essayer, pourquoi pas ! Mon grand père s’en servait en friction pour ses lumbagos ! Quant à l’absinthe (ou absynthe) c’est l’alcool que l’on fait avec qui est interdit : « la fée verte », à cause de ses ravages sur le cerveau… Mais elle pousse dans les jardin (j’en avais un pied qui avait poussé tout seul mais je l’ai arraché, il y a très longtemps !) et il parait qu’elle est bonne en infusion, pour les maux d’estomac….. Et la rue est aussi une plante : « La Rue des jardins ou Rue fétide est une espèce de sous-arbrisseau de la famille des Rutacées, cultivé pour ses feuilles utilisées pour leurs qualités aromatiques et médicinales » Voilà pour les précisions que je peux te donner ! Moi aussi j’aime beaucoup ce genre d’histoire 😉 Merci de ta visite Sylvie 🙂 Bisous !

      Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s