Ambre : la lumière du monde

Bonjour à toutes et tous !

Depuis des temps très anciens, l’ambre a fasciné et attiré par sa lumière si particulière et sa transparence unique.

A la fois minéral et végétal, cette résine fossilisée peut contenir des feuilles, du bois et autres petits éclats végétaux et minéraux, y compris des insectes qui, attirés par son odeur, se sont retrouvés prisonniers !

Sa couleur, aux multiples tons et douces nuances qui va du brun rouge au miel, est merveilleusement changeante suivant la lumière.

Cet ambre aurait des pouvoirs magiques et de guérison : par exemple, certaines mamans font porter à leur bébé un collier en perles d’ambre pour calmer leurs douleurs dentaires.

Les rivages de la mer Baltique sont très riches en ambre, ce qui s’explique par le fait qu’il y a 40 millions d’années, ce littoral était très boisé.

Les perles que j’ai choisies pour réaliser ces boucles d’oreilles proviennent de cette région : un clic sur les photos et rendez-vous sur Boutique Astrallia !

Au plaisir de vous lire !

Avec mes amitiés

Marie Christine

Boucles d'oreilles Horus

Boucles d'oreilles Doria

Boucles d'oreilles Dorine

Brillants ou nacrés ?

Bonjour à toutes et tous !

Comment allez vous mes ami(e)s fidèles qui me suivez depuis un petit moment déjà ? Bien je l’espère 🙂 et bienvenue à quelques nouveaux nouvelles que j’accueille avec plaisir !

Depuis quelques jours je travaille aux préparatifs des fêtes de fin d’année car j’aime bien m’y prendre à l’avance, avoir le temps de faire des listes, de choisir tranquillement tel ou tel cadeau pour mes proches.

Eh oui, je l’avoue, je n’aime pas la bousculade des grands magasins et le peu de choix des derniers jours, et puis ce temps là, c’est déjà du bonheur, vous ne trouvez pas ?!

Et donc, je vous présente aujourd’hui deux séries de bijoux : nacrés ou brillants que j’ai imaginées spécialement pour cette période de l’année !

J’ai beaucoup aimé créer ces bracelets avec des perles très différentes – qui peuvent correspondre à une ambiance ou une envie, selon vos tenues du moment – en espérant qu’ils vous plairont !

Ils sont d’ores et déjà disponibles dans ma petite boutique et d’autres sont encore à venir, alors n’hésitez pas à aller y faire un tour 🙂

Prenez bien soin de vous et des vôtres et au plaisir de vous lire !

Marie Christine

Bracelet AstériaBracelet Astéria

Bracelet Roxane

Bracelet Roxane

Bracelet Grace

Bracelet Grâce

Bracelet Carola

Bracelet Carola

 

Les perles d’eau douce

Bonjour à toutes et tous !

Connaissez vous les perles d’eau douce ? Sans doute en avez vous entendu parler et peut être en portez vous ! Pour ma part je m’y intéresse depuis un petit moment déjà dans la création de certains de mes bijoux, car j’aime leur éclat et leur douceur 🙂

Et pour la petite histoire, voici la définition de Wikipédia :

« Perle d’eau douce : de formes, de tailles et de couleurs très variées, elles ont un rapport qualité/prix très intéressant.

Produites par des moules des espèces Hyriopsis schlegeli et Hyriopsis cumingi et leurs hybrides.

Elles sont élevées de 8 mois à 5 ans. La taille des perles varie de 2 à 10 mm. La production japonaise est aujourd’hui plus restreinte mais a connu une extension relative dans le passé.

La Chine en produit 1 500 tonnes par an. Il existe également une ferme à but principalement touristique au Tennessee. Les moules peuvent produire jusqu’à 50 perles en même temps. Le nucleus est constitué de minuscules morceaux de coquillage, ce qui produit des perles de nacre pure. »

J’aime beaucoup leur éclat et… leur prix abordable ! Celles-ci sont de forme baroque :

PERLES D EAU DOUCE

En voici quelques unes avec lesquelles j’ai réalisé ce collier :

Collier en perles d'eau douce

Ces boucles d’oreilles :

Boucles d'oreilles en perles d'eau douce

Ainsi que ce bracelet :

Bracelet en perles d'eau douce

Ces bijoux sont disponible sur Boutique Astrallia sur A Little Market !

Et pour tout connaître – ou presque – sur l’entretien de vos bijoux en perles ou autres, afin de les garder aussi beaux et le plus longtemps possible, je vous prépare un nouvel article sur ce sujet important.

En attendant portez vous bien et au plaisir de vous lire !

Marie Christine

 

Flash spécial Fête des Mères !

Bonjour à toutes et tous !

Eh oui, le temps passe vite, trop vite !

Plus que quelques jours – jusqu’au 20 mai à minuit – pour profiter de la réduction de 12 % sur mes deux boutiques :

A Little Market et Dawanda, avec le code :

FETEMERE

Valable sur toutes mes créations, quel que soit leur montant, sans minimum d’achat et livraison gratuite à partir de 25 € de commande !

Je peux aussi, si vous le souhaiter, envoyer gratuitement et en courrier suivi, votre commande à la personne de votre choix, avec un petit mot personnalisé ! Car on ne dit jamais assez aux personnes que l’on aime… qu’on les aime 🙂  ❤ ❤ ❤

N’hésitez pas à m’envoyer un message si vous avez besoin d’informations supplémentaires.

Belle semaine à vous et à très bientôt !

Marie Christine

Vinaigre des 4 voleurs : la recette

Bonjour à toutes et tous !

A la demande d’une amie, qui m’a parue intéressée 😉 je vais partager avec vous ma recette du Vinaigre des 4 voleurs !

Oh, ce n’est pas moi qui l’ait inventée car elle existe depuis très longtemps !

Figurez vous qu’en ce temps là sévissait la peste, beaucoup de gens en mourraient et 4 voleurs s’en enduisaient tout le corps pour se protéger de la contagion et détrousser … les cadavres !

Oui, pas très moral tout ça, et ces voleurs furent pris et pendus.

Sauf à Marseille  en 1720 où d’autres voleurs tentèrent cette lugubre expérience : mais ils se firent prendre également, eurent la vie sauve et les magistrats affichèrent la recette dans les rues.

Vinaigre des 4 voleurs

Voici donc la recette – trouvée sur le Net – que j’ai préparée pour ma famille et mes ami(e)s :

Dans 1 litre de vinaigre de cidre, faire macérer :

1g de camphre en cristaux

10g d’ail

5g de menthe

6g de thym

10g de cannelle

6 g de sauge

6g de lavande

6g de romarin

6g de clous de girofle

si vous en trouvez :

6g de rue

6g d’absinthe

Je n’ai pas trouvé de camphre, ni de rue, ni d’absinthe, j’ai fait sans et ça marche quand même !

Laissez macérer dix jours au soleil (derrière une fenêtre par exemple) puis filtrer et mettre dans de petites bouteilles  – c’est plus pratique – que vous conserverez au sec et au frais, mais pas au réfrigérateur.

Je m’en sers principalement pour les piqûres d’insectes, guêpes et surtout moustiques : on applique avec un coton ou une gaze : le soulagement est immédiat !

L’été dernier nous en avons fait une grande consommation car chez nous dans le Sud, nous avons été infestés par ces bestioles pas très sympathiques  😦

Mais il y a beaucoup d’autres applications – ainsi que des recettes un peu différentes que vous trouverez facilement sur le Net, et donc, je vous laisse chercher 😉

Merci de continuer à me suivre fidèlement !

Prenez bien soin de vous et des vôtres et à très bientôt 🙂

Marie Christine

 

 

Colle écologique : la recette !

Bonjour à toutes et tous !

Vos enfants sont en vacances ou bien c’est le week-end, et il ne fait pas beau ? Voilà comment les occuper : des découpages et des collages !

Comment ? Vous n’avez plus de colle à papier ? Pas grave, vous allez en fabriquer en quelques minutes  😉

En plus, tout ce dont vous avez besoin se trouve dans votre cuisine !

Donc, pour faire cette colle, il vous faut :

– 172 g d’eau
– 23 gr de farine
– 7 gr de sucre en poudre (ou cristallisé)

Mettez tous les ingrédients dans une casserole et mélanger à feu doux jusqu’à ébullition, avec un fouet pour éviter les grumeaux et jusqu’à obtenir une pâte consistante, c’est-à-dire quelques minutes.

Versez la préparation dans un petit pot avec couvercle, et vous aurez comme dans mon exemple, environ 180 à 190 gr de colle qui se conservera très bien plusieurs jours au réfrigérateur.

Si elle est trop épaisse, vous pouvez tout à fait ajouter un peu d’eau, sachant qu’elle devient plus fluide au bout de quelques jours ce qui est tout à fait normal.

Vous pouvez aussi augmenter la quantité en gardant les proportions.

Voilà une belle colle à utiliser pour tous vos petits travaux de collage papier, sans danger pour les enfants et pour les adultes aussi bien sûr 😉

La suite en images :

IMGP0728

Le matériel et les ingrédients

IMGP0732

Versez la quantité d’eau et de farine

IMGP0735

Et la quantité de sucre en poudre

IMGP0737

Mélangez au fouet pour éviter les grumeaux et portez à ébullition sur feu doux

IMGP0741

Après quelques minutes de cuisson, laissez un peu refroidir et versez dans un petit pot avec couvercle

IMGP0746

Voilà ! Vous pouvez commencer à l’utiliser quand votre colle aura refroidie !

J’espère que ma petite « recette » vous a plu 🙂 Allez vous l’essayer ?  J’attends vos avis et commentaires !

En attendant, prenez bien soin de vous et des vôtres et à très bientôt !

Marie Christine